Créez un sens à votre équitation !

Pension pour tous types de chevaux à proximité de Melun

Vous cherchez une pension confortable pour vos chevaux près de Melun ? Parfaitement équipée, l’Écurie Julie Lavergne  vous accueille vos chevaux via différentes formules de pensions.

Hébergement de chevaux en pension dans notre écurie

L’Ecurie 2C2A Julie Lavergne met tout en œuvre pour le bien-être des chevaux et de ses cavaliers.

Nous vous proposons de prendre votre cheval en pension dans des installations luxueuses garantissant confort, bien-être et prestations haut-de-gamme.

Différentes prestations de pension peuvent vous être proposées en fonction de vos objectifs et de vos attentes, nos pensions VIP vous garantissent suivi et prestations sur-mesures. Les soins et la surveillance des chevaux sont garantis 24h/24h et sont assurés par du personnel qualifié.

Julie Lavergne prend soin de vos chevaux selon le principe de conformisme à l’innée du cheval en prenant en compte ses besoins fondamentaux : une alimentation digeste, la possibilité permanente de mastiquer avec de grandes quantitées de foin par jour, des boxes spacieux et aérées, une intercommunication entre chevaux, des sorties quotidiennement libre……le personnel est à l’écoute de votre cheval et de vos attentes.

Offrant un diagnostic et un accompagnement personnalisé pour la progression et le bien-être de votre cheval et vous même, nous vous offrons de belles installations qui comprennent :

  • Des boxes spacieux et aérés (3,5 x 3,5 m);
  • 2 carrières (CSO et Dressage);
  • 1 grand manège (50 x 30 m);
  • 1 petit manège;
  • 1 rond de longe;
  • Des paddocks en herbe;
  • 1 club house tout confort.

Julie Lavergne vous propose une multitude de services complémentaires pouvant être intégrés à votre pension:

  • Entraînement du cheval monté et à pieds
  • Coaching, stages
  • Concours
  • Débourrage; valorisation 

Les entiers sont acceptés dans l’écurie.

Que vous soyez à proximité de Melun, du Mée-sur-Seine, de Dammarie-les-Lys ou de Savigny-le-Temple, pour connaître les tarifs des différentes pensions et prestations, merci de remplir le formulaire de contact.

Ecrire un témoignage

 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d’or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
11 messages.
Cécile D. a écrit le 07/06/2021 à 10 h 03 min
3 ans aux écuries de Julie Lavergne… J’ai effectué un bonhomme de chemin chez Julie Lavergne, 3 ans passés à me transmettre sa philosophie équestre et son concept. Et en 3 ans j’ai l’impression d’en avoir plus appris qu’en 21 ans d’équitation classique... Je suis arrivée à deux doigts d’arrêter de monter à cheval. Je ne prenais plus de plaisir parce que je ressentais que ma jument n’en prenait absolument aucun ! Cette jument que j’avais fait naître et qui avait une confiance aveugle en moi faisait les choses mécaniquement sans comprendre et sans plaisir, et cela déteignait sur moi … Ou bien était-ce le contraire ? J’avais besoin d’autre chose, d’une harmonie, d’un échange clair et d’un plaisir partagé. J’ai pu faire confiance à Julie et son équipe. Avec patience nous sommes arrivées ma jument et moi à communiquer, avec persévérance nous avons réussi à travailler conjointement. Le travail devenait plaisant et (presque) facile, mais pourquoi ? Parce qu’après beaucoup de remise en question j’ai eu la chance d’avoir eu un enseignement respectant le cheval, ses émotions, sa mécanique et le cavalier. J’ai à mon actif un panel d’exercices qui me permettent de prendre chaque cheval d’une manière différente mais j’ai aussi ma routine qui me permet de savoir le jour où ma jument n’est pas bien dans sa locomotion. J’ai appris à écouter et à ne pas priver le cheval de la seule manière qu’il a de s’exprimer par LE MOUVEMENT. Ce fut donc une évidence lorsque j’ai cherché une nouvelle jeune jument à acheter, qu’elle serait au travail chez Julie. Qui dès lors à fait en sorte de nous fixer des objectifs clairs, précis et facile à atteindre pour me permettre de voler de mes propres ailes, en ayant quoi qu’il arrive des exercices me permettant de... Lire la suite
3 ans aux écuries de Julie Lavergne…
J’ai effectué un bonhomme de chemin chez Julie Lavergne, 3 ans passés à me transmettre
sa philosophie équestre et son concept. Et en 3 ans j’ai l’impression d’en avoir plus appris
qu’en 21 ans d’équitation classique... Je suis arrivée à deux doigts d’arrêter de monter à
cheval. Je ne prenais plus de plaisir parce que je ressentais que ma jument n’en prenait
absolument aucun ! Cette jument que j’avais fait naître et qui avait une confiance aveugle
en moi faisait les choses mécaniquement sans comprendre et sans plaisir, et cela déteignait
sur moi … Ou bien était-ce le contraire ? J’avais besoin d’autre chose, d’une harmonie, d’un
échange clair et d’un plaisir partagé. J’ai pu faire confiance à Julie et son équipe. Avec
patience nous sommes arrivées ma jument et moi à communiquer, avec persévérance nous
avons réussi à travailler conjointement. Le travail devenait plaisant et (presque) facile, mais
pourquoi ? Parce qu’après beaucoup de remise en question j’ai eu la chance d’avoir eu un
enseignement respectant le cheval, ses émotions, sa mécanique et le cavalier. J’ai à mon
actif un panel d’exercices qui me permettent de prendre chaque cheval d’une manière
différente mais j’ai aussi ma routine qui me permet de savoir le jour où ma jument n’est pas
bien dans sa locomotion. J’ai appris à écouter et à ne pas priver le cheval de la seule manière
qu’il a de s’exprimer par LE MOUVEMENT.
Ce fut donc une évidence lorsque j’ai cherché une nouvelle jeune jument à acheter, qu’elle
serait au travail chez Julie. Qui dès lors à fait en sorte de nous fixer des objectifs clairs, précis
et facile à atteindre pour me permettre de voler de mes propres ailes, en ayant quoi qu’il
arrive des exercices me permettant de progresser seule.
Je pense que cela devrait être l’objectif de tout bon pédagogue … transmettre et faire
comprendre à ses élèves son savoir pour obtenir l’indépendance de celui-ci. Dans mon cas
l’objectif a été atteint !
Comme je le disais à chaque fin de cours ! Merci Julie
Diane Crespi, ostéopathe animalier a écrit le 31/03/2021 à 16 h 55 min
J’en ai connu, des coachs ! Ce qui me plaît, c’est avoir accès à la compréhension profonde des exercices qu’on me demande d’exécuter avec mon cheval. Julie s’appuie sur des connaissances anatomiques et biomécaniques qui me parlent énormément en tant qu’ostéopathe, ce qui m’aide à progresser plus vite. On sent qu’elle connaît vraiment bien les chevaux. Son analyse de chacun d’eux lui permet de voir tout de suite la façon dont il fonctionne, ses restrictions de mobilité, et d’adapter le travail afin de dissiper ces restrictions, d’aller vers le confort. Ce qui est d’autant plus intéressant c’est que ce qu’elle voit en mouvement, le le repère en dynamique quand je manipule. Elle m’aide à conscientiser ce que je vais demander à mon cheval.Bien sûr elle s’adapte à son public. Avec moi et de par mon métier, elle va évoquer par exemple une tension au niveau du muscle brachio-céphalique, car je sais ce que c’est. Mais elle peut simplifier son propos avec un autre type de cavalier. Sa pédagogie est agréable et accessible car elle est tout le temps en train de faire des métaphores du quotidien. Elle est très proche de nous pendant une séance, elle mime, s’investit beaucoup.Elle va comprendre le cheval et sa dynamique pour l’amener vers une meilleure mobilité. La méthode 2C2A a cela d’avantageux qu’elle pose des observables qui permettent de se positionner dans sa progression, de s’évaluer. Elle nous rend autonomes. Je suis d’autant plus confiante dans sa méthode que je manipule de nombreux chevaux au sein de son écurie : indubitablement, je ressens vraiment sur tous une qualité au niveau de la sensibilité thoracique.
J’en ai connu, des coachs ! Ce qui me plaît, c’est avoir accès à la compréhension profonde des exercices qu’on me demande d’exécuter avec mon cheval. Julie s’appuie sur des connaissances anatomiques et biomécaniques qui me parlent énormément en tant qu’ostéopathe, ce qui m’aide à progresser plus vite. On sent qu’elle connaît vraiment bien les chevaux. Son analyse de chacun d’eux lui permet de voir tout de suite la façon dont il fonctionne, ses restrictions de mobilité, et d’adapter le travail afin de dissiper ces restrictions, d’aller vers le confort. Ce qui est d’autant plus intéressant c’est que ce qu’elle voit en mouvement, le le repère en dynamique quand je manipule. Elle m’aide à conscientiser ce que je vais demander à mon cheval.Bien sûr elle s’adapte à son public. Avec moi et de par mon métier, elle va évoquer par exemple une tension au niveau du muscle brachio-céphalique, car je sais ce que c’est. Mais elle peut simplifier son propos avec un autre type de cavalier. Sa pédagogie est agréable et accessible car elle est tout le temps en train de faire des métaphores du quotidien. Elle est très proche de nous pendant une séance, elle mime, s’investit beaucoup.Elle va comprendre le cheval et sa dynamique pour l’amener vers une meilleure mobilité. La méthode 2C2A a cela d’avantageux qu’elle pose des observables qui permettent de se positionner dans sa progression, de s’évaluer. Elle nous rend autonomes. Je suis d’autant plus confiante dans sa méthode que je manipule de nombreux chevaux au sein de son écurie : indubitablement, je ressens vraiment sur tous une qualité au niveau de la sensibilité thoracique.
Véronique Bartin, BEES 2, professeur de technique Alexander a écrit le 31/03/2021 à 16 h 49 min
Julie Lavergne a cela de précieux qu’elle a mis au point une méthode qui va dans le sens du cheval et de celui du cavalier. Par un travail sur les bras, les mains, le corps, et l’enseignement de l’extension d’encolure, elle apprend à adopter une posture qui libère tout le devant du cheval en faisant faire au cavalier complètement autre chose que son réflexe naturel qui est de ramener vers lui. Par ailleurs, le jeu d’exercices qu’elle a mis en place met le cheval dans une situation qui le pousse à « trouver » son corps par lui-même, à adopter son équilibre, sa cadence, son amplitude, sans que l’on ait à agir. Julie travaille sur la longueur du cheval, le dos, tout le corps, ce qui est la seule issue pour pouvoir ensuite obtenir le rassembler. Elle dispose d’une vraie science en termes de biomécanique et d’anatomie, qu’elle a héritée du Dr Pradier, ceci ajouté à sa pédagogie, c’est aussi efficace qu’agréable.
Julie Lavergne a cela de précieux qu’elle a mis au point une méthode qui va dans le sens du cheval et de celui du cavalier. Par un travail sur les bras, les mains, le corps, et l’enseignement de l’extension d’encolure, elle apprend à adopter une posture qui libère tout le devant du cheval en faisant faire au cavalier complètement autre chose que son réflexe naturel qui est de ramener vers lui. Par ailleurs, le jeu d’exercices qu’elle a mis en place met le cheval dans une situation qui le pousse à « trouver » son corps par lui-même, à adopter son équilibre, sa cadence, son amplitude, sans que l’on ait à agir. Julie travaille sur la longueur du cheval, le dos, tout le corps, ce qui est la seule issue pour pouvoir ensuite obtenir le rassembler. Elle dispose d’une vraie science en termes de biomécanique et d’anatomie, qu’elle a héritée du Dr Pradier, ceci ajouté à sa pédagogie, c’est aussi efficace qu’agréable.

Pour plus de renseignements sur les services de pension pour chevaux, n’hésitez pas à nous contacter au 06.46.23.59.68.